Chez Ruinart, 12 000 arbres restaurant la biodiversité

La plus ancienne maison de champagne ne cesse de se projeter dans le futur. Déjà partenaire de la Foire Internationale d’Art Contemporain (Fiac), elle se positionne désormais comme pionnière de la Viticulture. Autrement dit, plantez des arbres en bordure des vignes. Dans une zone dominée par les monocultures de raisins, cela ne peut être ignoré. Mais l’ambition n’existe pas. L’approche est conçue pour lutter contre le réchauffement climatique, qui a un impact énorme sur les plantes et les animaux.

Le sujet est sensible dans la vigne, en la voyant s’épanouir, pas quand il y a des urgences, des actes, des débats, des rencontres, et des livres sur le sujet. Au lieu de cela, Ruinart entend prendre le produit en plantant Chardonnay et Pinot Noir à la Colline de Reims, 40 hectares.